L’enfant doit-il faire ses siestes dans son lit ?

chambre enfant

Le sommeil est primordial dans le développement de l’enfant, puisque c’est quand l’enfant dort qu’il grandit et se construit. Pendant le sommeil, les enfants sécrètent une hormone de croissance qui contribue à leur développement, perfectionne leur système nerveux et renforce aussi leur immunité. C’est pour cela qu’il est important que l’enfant dorme dans les meilleures conditions possibles. Le lieu du sommeil faisant partie des critères à considérer. Quand l’enfant est tout jeune, il ne fait pas de distinction entre le jour et la nuit lors de son sommeil, il s’éveille lorsqu’il a des besoins, principalement lorsqu’il a faim. C’est à partir du cinquième mois par là que le sommeil se régule, qu’il dort la nuit et que la sieste fait son apparition. Vous pouvez à ce moment-là l’aider à différencier le jour de la nuit. Pour y arriver, l’une des astuces est de lui permettre de faire la différence entre le sommeil du jour et celui de la nuit, en l’installant hors de sa Petite chambre: Et pourquoi pas un lit superposé? Il peut dormir sur un bout de canapé, dans un transat, dans vos bras, etc.

Peu importe l’endroit de la sieste, elle restera constructive. Contrairement à ce que l’on pense, les bruits autour ne le dérangeront pas, bien au contraire ils contribueront à son apaisement et son assurance. En général l’enfant fait trois siestes par jour, mais cela n’est pas universel, il faut rester à l’écoute des besoins de votre bébé. Le lieu de la sieste participe à son bon déroulement. Plus le lieu est confortable, meilleure sera la sieste. Les lits d’enfant demeurent les lieux les plus appropriés pour la sieste, puisque c’est un lieu qui lui appartient, dans lequel il trouve du bien-être, c’est un lieu qui lui permet de se reposer et de faire des pauses. Toutefois, il faut pouvoir lui permettre de différencier la sieste de la nuit de sommeil, cela passe par des petits gestes. Vous pourriez par exemple laisser la porte entre-ouverte, baisser légèrement les stores ou laisser les volets ouverts, etc.

Même si le lit d’enfant est le lieu parfait pour une sieste, il est possible qu’il la fasse dans d’autres lieux comme sa poussette pendant une promenade, ou ailleurs. Dans le cas où les siestes de jour sont faites dans le lit, la nuit faites-lui comprendre que c’est le dernier coucher de la journée. De nombreuses astuces vous permettront d’y arriver. Instaurez par exemple un rituel le soir, avec ces habitudes, l’enfant saura reconnaître la nuit. Vous pouvez notamment lui chanter une berceuse et lui faire un câlin plus long que les autres, ou encore lui donner son doudou pour la nuit. Tous ces éléments aideront à l’apaiser et à le préparer pour une longue nuit de sommeil loin de ses parents. Afin de rester proche de l’enfant tout au long de la journée, les parents instaurent différents lieux de sommeil comme le side bed, lit avec un côté amovible afin que l’enfant reste proche des parents durant la nuit, ou pour certains le lit parental. Ces solutions permettent de résoudre les problèmes de sécurité et de proximité.